compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2016

Ah Dieu ! Que la guerre est jolie

 

Ah Dieu ! Que la guerre est jolie

aff nimes cmcas 11 03.jpg

1914 - 1918

musique Tonio Bastaroli

décors groupe ça ira

Guillaume Apollinaire 

Wilheim  Albert Wlodzimierz  Aleksender Apolinary est  né le 25 avril 1880 à Rome.

 Apatride, l'obsession de Guillaume Apollinaire était d'être reconnu comme Français à part entière.  Cet enfant de l'amour,  au nom polonais,  se demande au hasard des déclarations de sa mère russe,  s'il est italien russe ou polonais.

 

 

« Je dois tout à la France, c'est bien le moins que je me batte pour elle ! »

Il s'engage volontaire et reçoit le 5 décembre 1914 avec enthousiasme son billet d'affectation pour le 38ème Régiment d'Artillerie de Nîmes.

Deux jours plus tard Louise de Coligny (Lou) qui l'avait éconduit, bouleversée par son enrôlement le rejoint à Nîmes et devient sa maîtresse. Le 15 décembre, elle délaisse son amant au sourire lunaire et repart.

  • Lou est au centre de son séjour nîmois.

Les 119 jours passés à Nîmes constituent un tournant symbolique dans l'œuvre de Guillaume Apollinaire 

Dès lors, l'amour et la guerre se confondent dans une même poésie exaltée et inspirée du poète « mal aimé ». Ils répondent chez lui à un même fantasme :

  • Si je mourrai là-bas sur le front de l'armée
  • Tu pleurerais un jour ô Lou ma bien-aimée

Blessé à la tête le 17 mars 1916, il meurt à Paris deux jours avant l'Armistice.

Dans les Calligrammes - qui restent encore à analyser - combien de poèmes originaux, lyriques à découvrir et redécouvrir avec un éclairage différent. Alcools révèlera d'autres essences subtiles, d'autres images. L'intimité d'un amour mis à nu, déchiré, aux rythmes de la grenaille et des obus confondus éclatera dans les poèmes à Lou.

  • Vienne la nuit sonne l'heure
  • Les jours s'en vont je demeure

 

Annette Becker écrit :

« c'est la rencontre d'un poète et critique d'art avec la guerre et la vie des Poilus.

Par sa correspondance et ses poèmes, il livre un témoignage exceptionnel sur le conflit »

Les commentaires sont fermés.