compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/04/2013

26 avril 13 ARAGON

 26 Avril 13 ARAGON

Belle soirée autour de la vie et de l’œuvre d’Aragon, à la salle verdier

Pas mal de monde, à la limite de la gauge, un espace livre, et petite collation pour terminer la soirée vers 22h ? C’est dire si l’animation fut intéressante pour tenir si longtemps.

D’abord un spectacle de chant par le «  groupe ça ira » à partir des 30 poèmes publiés en 1982 en hommage à son ami le peintre Marc Chagall sous le titre « celui qui dit les choses sans rien dire »

La soirée se poursuivi par une conférence débat de Pierre Juquin sur la vie d’Aragon. Celui-ci auteur de 2 livres, 1500 pages nous offrit un voyage de la naissance trouble à la mort de cet intellectuel. Vie amoureuse, rencontres peu banales et vie avec Elsa Triolet, mais aussi son homosexualité déclarée après la mort d’Elsa affirme une vie complexe et pleine à la fois.

Mais celui qui fut l’ami des artistes, est aussi poète, écrivain, critique d’art et journaliste son œuvre reste à être découverte par la plupart d’entre nous, qui ont accédé à sa poésie grâce aux chanteurs jean Ferrat et Léo Ferré.

 Nous ne pouvions pour cerner cet immense personnage sans passer à côté de son engagement politique au parti communiste, dans des périodes faste du front populaire à celle plus difficiles de la révélation du stalinisme en URSS. Toujours fidèle, mais la découverte de ses écrits à partir des archives trouvent dans le livre des éclairages qui révèlent sa sensibilité alors que certains ont essayé de le faire passer pour celui qui cautionnait. Ainsi cet artistes, ce grand intellectuel, se touche à tout, à travers sa vie, nous permet un autre regard sur notre histoire

Soirée assez jouissive pour les neurones, trop souvent au repos

 

 

 

Serge Camboulive

 

P1000784.JPG

 

P1000809.JPGP1000793.JPGP1000786.JPG

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.