compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2013

SOIREE DEBAT

les amis de l'Humanité du Gard

La CMCAS slvie Costières

Soirée - Débat avec Gérard Filoche

Ancien inspecteur du travail (1982-2010), militant politique et syndical, chroniqueur à l’Huma dimanche

 

Le Parlement n’est pas aux ordres du Medef

 

L’accord MEDEF- mino va augmenter le chômage et la précarité

L’accord signé le 11 janvier par la CFDT, la CFTC et la CGC est très dangereux pour les salariés. Cet accord facilite les licenciements. Il affaiblit encore le CDI au profit des contrats précaires. Il organise le chantage à l’emploi avec les «accords de maintien dans l’emploi» .Sous un autre nom, c’est la poursuite des accords «compétitivité-emploi» de Sarkozy. Les salariés ne pourront plus refuser un avenant à leur contrat de travail baissant leur salaire si un accord d’entreprise le prévoit. C’est une casse du code du travail et l’inversion de la hiérarchie des normes : l’accord d’entreprise l’emportant sur la loi ! Cet accord ne sécurise pas l’emploi. Il sécurise le patronat qui licencie et précarise !

 Le MEDEF ne doit pas faire la loi !

Cet accord est une victoire pour le MEDEF. C’est inadmissible ! Cet accord n’a été signé que par trois syndicats qui n’ont obtenu qu’un tiers des voix des salariés aux dernières élections aux prud’hommes. A l’inverse les syndicats qui représentent la majorité des salariés FO et CGT dans le pays s’y opposent. Cet accord est illégitime. Nous soutenons les mobilisations des syndicats qui s’opposent à cet accord.

Pour s’appliquer, il doit encore être transformé en loi

 

Jeudi 7 mars à 18H 30 salle Verdier CMCAS EDF

222 rue Guy de Maupassant Mas verdier Nimes

 

Les Unions départementales des syndicats Gardois et les députés du Gard ont été invités au débat

Les commentaires sont fermés.