compteur

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2011

RENCONTRE SLVIE JUIN THEATRE et FIESTA

DSC00054.JPG

DSC00059.JPG

 

RENCONTRE SLVIE 23 au 26 juin

 

Nous avions pensé vous proposer quelque chose d’original autour de l’idée d’itinérance, de voyage mais aussi d’errance pour chercher un monde meilleur. Ceci autour du théâtre sous chapiteau, forme suprême de l’itinérance avec des spectacles, allant de la rencontre d’enfants palestiniens et israéliens espérant une vie ou ils pourraient jouer ensemble, ou le syndicaliste que la direction veut intégrer et dont la mission est de licencier son copain algérien avec les drame que cela impose dans leur vie et le besoin de s’évader, puis ces enfants fuyant la misère ,la guerre et que seul leur amour permet de jouer et de rêver, la vie de réfugiés moqués pour leur accent a la recherche de petits bonheurs pour survivre et le texte de brader les démons, un jeune essayant de s’échapper de la culture tzigane mais la modernité n’efface pas les racines

Tous ces spectacles, avaient un point commun l’espoir, la rencontre le partage et la joie de vivre dans des situations pourtant difficiles et leur prix à 5€ pour les adultes permettait l’accès à tous

Le mercredi, pour les jeunes, l’école de cirque Turbul initiait aux pratiques, une découverte qui pourrait déboucher sur une activité jeune si vous le souhaitez. Nous avons aussi essayé de sensibiliser les parents pour réaliser accueil en gare et convoyage pour l’itinérance de vos enfants vers les centre de vacances, la SLVIE c’est vous et faute de bénévole, il serait désastreux que les enfants ne partent pas en vacances. Car si rien ne se passe en ce sens, chaque parent sera conduit à se débrouiller pour convoyer son enfant

Le samedi, après le spectacle, à la fraiche autour de la paella Zaragraph fanfare très connue, a animé la soirée avec ses musiques tziganes et des pays de l’est, un festin musical de haute volée

La question, ou étiez-vous au-delà de la centaine qui au fil des jours est venu vers ces rencontres.

Certes la COM CMCAS ne fut pas à la hauteur, mais cela n’explique pas tout, l’essentiel de ce qui sont venus furent relancé par l’équipe de la SLVIe, beaucoup avoue ne pas lire Portail D’OC, ni la relance que nous avions fait

Bref cessez de dire pour certains, je ne sais rien, tout arrive chez vous !

Et puis si les activités ne vont pas vers vos souhait, venez nous voir, proposez et réalisez, mais n’est-ce pas là où le bât blesse, s’engager, participer et résister

Mais dans ce monde de brute qui tant à nous laminer,  jouer groupé a partir et dans le respect de nos individualité reste certainement la seule voie pour nous sauver

 

Serge Camboulive

 

Les commentaires sont fermés.